Home
News
RPG's
Images
Wallpapers
Skins
Divers
Musiques/OST
Dossiers


Forum
Chat
Projets
Liens

L'équipe
Avertissement
 

Hit-Parade
Final Fantasy IX


Square nous avait promis que ce Final Fantasy 9 serait un hommage à tous les FF du passé, et aussi un retour aux sources du jeu, à savoir l'héroïc fantasy. On peut dire globalement que Square ne s'en pas trop mal tiré, même si on est loin des références que sont les anciens Final Fantasy, et notamment le 6 sur SUPER NES (il fallait que je le place !). Examinons tout cela en détail...

Vous incarnez Djidane, un jeune rebelle de son état qui fait partie d'un groupuscule clandestin. Ce groupe projette d'enlever la jeune héritière du royaume, la Princesse Grenat Di Alexandro, afin de se faire connaître du pouvoir. Bien entendu , le scénario sera plus ou moins axé sur ces deux personnages.

Le nombre total de perso est de 8, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont assez inégaux. Certains donnent l'impression d'avoir été "oubliés" dans le scénario ou dans leur background. Hormis les deux persos déjà cités, nous avons un jeune magicien noir du nom de Vivi qui est assez réussi, un chevalier appelé Steiner qui est censé protéger la princesse. Ce perso est d'un ridicule affligeant dans sa tenue et son comportement bien qu'il soit assez utile tout au long de l'aventure.
Il y a aussi Eiko qui, avec Grenat, sera la seule à pouvoir lancer des invocations. Son histoire a été assez travaillée bien qu'elle reste assez peu crédible. Il y a également Freyja qui est une chevalier Dragon intéressante au combat, mais dont le passé est vraiment posé dans l'histoire sans aucun lien avec quoi que ce soit, et qui, il faut bien le dire, n'apporte strictement rien au scénario.
Les 2 derniers persos caractérisent bien l'absence de profondeur dans les "seconds rôles". Ils s'appellent Tarask et Kweena. Tarask est une sorte de mercenaire dont on ne sait pas grand chose si ce n'est qu'il est très utile dans les combats nécessitant de la force brute. Voila bien un perso auquel personne ne peut réellement s'attacher tellement il est plat et sans personnalité. Enfin, la cerise sur le gâteau, Kweena, un personnage complètement débile qui ne pense qu'à manger, dont les "spécialités" au combat sont la plupart du temps inutiles. Ce perso qui utilise la magie bleue (attaques apprises des ennemis), me fait penser au niveau ridicule à Cait Sith de FF7, en pire encore. Bref, vous l'aurez compris, vous ne jouerez qu'avec certains persos tellement certains sont ennuyeux ou inefficaces ! La dernière chose à signaler au niveau des personnages est le retour des "classes". Vivi est un magicien noir, Freyja un chevalier dragon, Eiko et Grenat des magiciennes, Kweena une magicienne bleue et les autres sont des gros bourrins comme on les aime !

D'un point de vue technique, il n'y a rien à dire. Les développeurs tirent le meilleur parti des capacités de la Playstation, aussi bien pendant les cinématiques (somptueuses) que pendant le jeu en lui même. Les couleurs sont nombreuses mais pas trop "agressives", les décors sont magnifiques pour la plupart et on se prend à admirer quelques paysages, à l'occasion.

Le scénario quand à lui réserve de nombreux rebondissements et coups de théâtre. On sent que Square fait dans le grand spectacle, à grands coups de cinématiques époustouflantes. Malheureusement, on se demande s'ils n'en font pas un peu trop car au final, on s'aperçoit que les surprises ne le sont pas réellement et on se laisse guider sans trop réfléchir à ce qu'on fait. Cependant Square a bien essayé d'aborder quelques thèmes propices à la réflexion (le clonage, par exemple) mais la mayonnaise ne prend pas car au lieu d'être absorbé dans le scénario on ne fait que le survoler sommairement.

Intéressons-nous maintenant au système de jeu qui est capital pour un RPG. On retrouve les classiques options de combat de la série avec la barre d'action, l'attaque classique, la magie, les invocations (seulement pour 2 persos !), et les coups spéciaux. Tout cela reste très efficace et on ne voit franchement pas pourquoi Squaresoft changerait ce système. En revanche, comme à chaque nouveau FF, c'est la procédure d'apprentissage des personnages qui change. Ici, l'acquisition de tout un tas de possibilités au combat (magies, invocations, techniques spéciales, protections de statut, etc...) se fera par l'intermédiaire des armes et armures que vous portez. Par exemple, si vous portez une armure qui fait apprendre la magie "Feu", vous pourrez faire cette magie en combat tant que vous porterez cette armure. Si vous l'enlevez, vous perdez cette capacité à moins d'avoir porté l'armure assez longtemps pour apprendre définitivement la magie. Mais ce n'est pas tout... Vous disposez d'un certain nombre de points spéciaux à attribuer à ces capacités apprises ou disponibles et la plupart du temps, vous n'aurez pas assez de points pour tout activer ! Il va donc falloir choisir judicieusement les capacités que vous souhaitez activer. Au final, ce système se révèle assez rigide, et la plupart du temps, vous porterez les armures jusqu'à l'apprentissage définitif de la capacité afin d'en disposer comme vous le souhaitez avec l'attribution des points spéciaux. Les bidouilleurs de persos en seront donc pour leur frais car Square a opté pour un système simple et qui satisfera les joueurs les moins exigeants.

Un des attraits habituels de la série est la recherche de quêtes annexes au scénario. Encore une fois, elles seront nombreuses et, pour certaines, bien cachées. Cependant, la quête annexe la plus importante, le jeu "Creuse Chocobo" repose selon moi sur un principe répétitif et un peu hasardeux qui consiste à chercher des indices souvent aux mêmes endroits en espérant en trouver un. Certains y trouveront leur compte, d'autres n'y verront la qu'une durée de vie rallongée de manière un peu facile.

Passons maintenant à un domaine qui en intéresse plus d'un : les musiques ! Autant le dire tout de suite, elles sont, à mon avis, à des années lumières des chefs d'œuvres que sont les compositions des Final 6 et 8. Certes, certaines sont superbes et agréables à écouter (par exemple la musique d'intro est assez entraînante), mais dans l'ensemble, elles sont sans cachet ni personnalité.

En fin de compte, je pense que ce Final Fantasy 9 est fait pour le grand public, qui n'a découvert la série que sur Playstation avec FF7. Du grand spectacle avec des cinématiques belles et assez nombreuses, voilà ce qui vous attend ! Certes, c'est du solide, et c'est un jeu qui vaut certainement l'achat, mais les plus anciens joueurs de la série ne pourront pas s'empêcher de penser que Square mise plus sur les graphismes que sur ce qui fait la force d'un RPG : le scénario et la profondeur de jeu.

Par Jip
Autres ressources

Test
Wallpapers(60)
 

News
 

Partenaires
Last Fantasy
Votez au Top Square du Inn
Final Fantasy Xperiance
 


Ce site a été réalisé par Art'Teaser